Ecole maternelle de Chamoux-sur-Gelon
PROCES-VERBAL du CONSEIL D’ECOLE DU 12-02-2019
Présents :
– SIEGC / élus des communes : Madame BOUVIER (présidente du SIEGC), Monsieur SANDRAZ (vice-président du SIEGC
chargé des écoles), Madame BARDELLI (vice-présidente du SIEGC chargée du périscolaire, Monsieur AGUETTAZ (maire de
Chamoux), Mme STIVANELLO (commune de Chamousset), Monsieur DUNGLAS (conseiller d’Hauteville)
– enseignants : Mme SOUCHET, Mme OURIET, Mme BERGIN, Mme BROUILLET, M. CHOPINEAUX,
– parents : Mme JACQUIER, Mme MORON, Mme PAVY, M. JACQUES, Mme ROUX, Mme REVET
– DDEN : Mme NOVEL
– p ériscolaire : Mme SENIS (directrice du périscolaire)
– ATSEM : Mme REVOL , Mme BATTENTIER, Mme CARAYON,
Excusés : Mme CHERY (Inspectrice de l’éducation nationale) Mme CHANVIN (ATSEM) , Mme FAVRE (maire de Villard-Léger),
Mme GUCHER (représentant du maire de Villard-Léger), M. GIRARD maire d’Hauteville, Mme GOUPILLE, Mme BERNARD
(parent)
Début de la séance à 18h36
Secrétaire de séance : Gérald Aillaud
Ordre du jour : réunion des 3 conseils d’école de Chamoux-sur-Gelon et Villard-Léger en un seul.
A la majorité des membres, il a été décidé de réunir le conseil d’école de la maternelle avec les deux autres
écoles du RPI et cette décision est applicable à tous les conseils d’école de l’année scolaire 2018-2019.
Fin de séance à 18h37
École élémentaire de Chamoux-sur-Gelon
PROCÈS-VERBAL du CONSEIL D’ÉCOLE DU 12-02-2019
Présents :
– SIEGC / élus des communes : Madame BOUVIER (présidente du SIEGC), Monsieur SANDRAZ (vice-président du
SIEGC chargé des écoles), Madame BARDELLI (vice-présidente du SIEGC chargée du périscolaire, Monsieur AGUETTAZ
(maire de Chamoux), Mme STIVANELLO (commune de Chamousset), Monsieur DUNGLAS (conseiller d’Hauteville)
– enseignants : Mmes et MM AILLAUD Gérald, BERTHIER-MICHAUDET Marlène, BERTHELOT Stéphanie, GACON
Sabine, NITSCHKE Laeticia, BROUILLET Nelly
– parents : Mmes et MM. PAVY Muriel, CHAPUIS Kristell, DECARRE Olivier, JACQUIER Amandine, PHILIPPE Oriane,
FRANCIOLI Patricia
-DDEN : Mme SILVESTRI Annie
– P ériscolaire : Mme SENIS Virginie
Excusés : Mme CHERY (Inspectrice de l’éducation nationale) Mme FAVRE (maire de Villard-Léger), Mme GUCHER
(représentant du maire de Villard-Léger), M. GIRARD maire d’Hauteville, M. CASU Xavier, Mme MASSON-SLUPINSKI Christine,
GOUPILLE Karine,
Absents : Mmes SCHENKL (maire de Montendry), PELLINI Luna
Début de la séance à 18h37
Le secrétaire de séance est : Gérald Aillaud
Ordre du jour : réunion des 3 conseils d’école de Chamoux-sur-Gelon et Villard-Léger en un seul.
A la majorité des membres, il a été décidé de réunir le conseil d’école de la maternelle avec les deux autres
écoles du RPI et cette décision est applicable à tous les conseils d’école de l’année scolaire 2018-2019.
Fin de séance à 18h38
Ecole primaire de Villard Léger
PROCES VERBAL du CONSEIL D’ECOLE DU 12-02-2019
Présents :
– SIEGC / élus des communes : Madame BOUVIER (présidente du SIEGC), Monsieur SANDRAZ (vice-président du
SIEGC chargé des écoles), Madame BARDELLI (vice-présidente du SIEGC chargée du périscolaire, Monsieur AGUETTAZ
(maire de Chamoux), Mme STIVANELLO (commune de Chamousset), Monsieur DUNGLAS (conseiller d’Hauteville)
– E nseignants : Mmes VEILLET et MOIROUD
– P arents : Mmes COMBY-CHOPIN, COUCHENET et PEIGNAUX
– DDEN : Mme CHRISTIN
– P ériscolaire : Mme SALLES
Excusés : Mme CHERY (Inspectrice de l’éducation nationale) Mme FAVRE (maire de Villard-Léger), Mme GUCHER (représentant
du maire de Villard-Léger), M. GIRARD maire d’Hauteville, Mme GOUPILLE,
Absents : Mmes SCHENKL (maire de Montendry),
Début de la séance à 18h38
Le secrétaire de séance est : Gérald Aillaud
Ordre du jour : réunion des 3 conseils d’école de Chamoux sur Gelon et Villard léger en un seul.
A la majorité des membres, il a été décidé de réunir le conseil d’école de la maternelle avec les deux autres
écoles du RPI et cette décision est applicable à tous les conseils d’école de l’année scolaire 2018-2019.
Fin de séance à 18h39
RPI Betton Bettonet- Bourgneuf-Chamousset-Chamoux sur Gelon-Hauteville-Montendry-Villard Léger
PROCES VERBAL du CONSEIL D’ECOLE DU 12-02-2019
Présents :
– les directeurs des écoles, présidents du CE : GACON Sabine, MOIROUD Sandie, CHOPINEAUX Laurent,
– les maires / le SIEGC : Madame BOUVIER (présidente du SIEGC), Monsieur SANDRAZ (vice-président du SIEGC
chargé des écoles), Madame BARDELLI (vice-présidente du SIEGC chargée du périscolaire, Monsieur AGUETTAZ (maire
de Chamoux), Mme STIVANELLO (commune de Chamousset), Monsieur DUNGLAS (conseiller d’Hauteville)
– les maîtres des écoles : AILLAUD Gérald, BERTHIER-MICHAUDET Marlène, BERTHELOT Stéphanie, NITSCHKE Laeticia,
MASSON Christine, BERGIN Isabelle, OURIET Gaëlle, SOUCHET Karine, VEILLET Rachel, BROUILLET Nelly,
– représentants des parents : PAVY Muriel, CHAPUIS Kristell, DECARRE Olivier, PHILIPPE Oriane, JACQUIER Amandine,
MORON Florence, ROUX Amandine, REVET Amandine, COUCHENET Christelle, FRANCIOLO Patricia, BILLAT Corinne,
COMBY-CHOPIN Aude, JACQUES Fabien
– délégués départementaux de l’Education Nationale : Mme CHRISTIN, Mme NOVEL Mireille, Mme SILVESTRI Annie
– P ériscolaire : Mme SENIS, Mme SALLES
– ATSEM : Mme REVOL , Mme BATTENTIER, Mme CARAYON,
Excusés : Mme CHERY (Inspectrice de l’éducation nationale) Mme FAVRE (maire de Villard-Léger), Mme GUCHER (représentant
du maire de Villard-Léger), M. GIRARD (maire d’Hauteville), Mme GOUPILLE (enseignante RASED), Mme CHANVIN (ATSEM),
Mme BERNARD Magali (parent), M. CASU Javier (parent), Mme MASSON-SLUPINSKI (enseignante)
Début de séance à 18h39
Ordre du jour :
I) fonctionnement des conseils d’école : composition, ordre du jour, règles de séance
II) projets en cours dans les écoles
III) information sur les actions menées en élémentaire contre le harcèlement
IV) fonctionnement et règles de vie dans la cour de l’élémentaire
V) point sur les activités en cours pendant le temps périscolaire : parole donnée aux
coordinatrices
VI) actions de l’APE et du Sou maternelle : parole donnée aux parents élus qui sont aussi
membres des associations du Sou de l’école maternelle ou de l’APE
VII) travaux – matériels : nouveaux photocopieurs, difficultés de connexion, clôture cour de
maternelle
VIII) préparation de la rentrée 2019 :
– effectifs prévus – fermeture de classe
 répartition des niveaux entre les écoles, répartition des enfants dans les classes
 maintien ou pas du service de transports scolaires pendant le temps méridien ?
 postes d’AVS-AESH
…………………………
I) fonctionnement des conseils d’école : composition, ordre du
jour, règles de séance
Cette année est la première où nous fonctionnons en « conseil d’école regroupé de RPI ». Ce
fonctionnement se doit bien évidemment de respecter les textes relatifs au conseil d’école. Ces
textes font aussi mention de la possibilité de regrouper les conseils d’école et encadrent leur
fonctionnement. Extrait du Code de l’Éducation :
Pour l’application des articles D. 411-1 et D. 411-2, des conseils d’école peuvent décider de se regrouper en un seul conseil pour la durée de
l’année scolaire après délibération prise à la majorité des membres de chaque conseil, sauf opposition motivée du directeur
académique…Tous les membres des conseils des écoles d’origine sont membres du conseil ainsi constitué, qui est présidé par l’un des
directeurs d’école désigné par le directeur académique des services de l’éducation nationale agissant sur délégation du recteur d’académie,
après avis de la CAPD…
Composition du conseil regroupé de RPI :
– en début d’année scolaire, les trois conseils d’école pourront voter à la majorité la réunion des
3 conseils d’école en un « conseil regroupé de RPI », cette décision sera valable pour l’année
scolaire entière.
– La composition du « conseil regroupé de RPI » sera la réunion de tous les membres des 3
conseils d’école :
– les trois directeurs d’école,
– six élus : le maire de Chamoux ou son représentant, le maire de Villard-Léger ou son
représentant, un représentant du maire de Chamoux, la présidente du SIEGC, deux
représentants de la présidente du SIEGC),
Sur ce point compliqué « représentation des élus au CE dans le cas d’un RPI dispersé
où la compétence de l’école a été transmise à un syndicat intercommunal », des textes
différents ont été trouvés avec des interprétations différentes… la question est donc à
régler : les directeurs vont demander à l’inspection de l’Education Nationale une
réponse précise sur ce point épineux.
– les maîtres de l’école (dont les temps partiels) + les éventuels enseignants remplaçants
dans l’école au jour du conseil d’école,
– les enseignants du RASED (3 au maximum) désignés par les 3 conseils de maîtres
– les parents en nombre égal au nombre de classes (12 actuellement)
– les 3 DDEN.
L’Inspecteur assiste de droit au conseil d’école.
Peuvent assister au conseil d’école avec voix consultative : les parents suppléants, les ATSEM, les
représentants du périscolaire, les médecins et infirmiers scolaires, les assistants de service social,
les personnels chargés de l’enseignement de langue ou culture régionale, les personnels intervenant
dans l’intégration d’enfants handicapés…
Les directeurs, après avis du conseil d’école, peuvent inviter une ou plusieurs personnes dont la
consultation est jugée utile en fonction de l’ordre du jour.
Ordre du jour :
– Les conseils d’école s’organisent autour d’un ordre du jour arrêté par les directeurs et envoyé
à chaque membre du CE huit jours avant le CE : il faut donc que les membres du Conseil
d’école qui ont des questions les fassent parvenir aux directeurs suffisamment tôt.
– Les questions abordées en conseil d’école concernent la vie de l’école au sens large
(périscolaire, restauration scolaire en font partie intégrante). Les questions doivent être d’ordre
général et non relever de cas particuliers.
– Les questions inscrites à l’ordre du jour seront, autant que possible, précises afin que les
membres du CE puissent y réfléchir, se concerter, et enfin apporter des réponses en séance.
– Les questions non inscrites à l’ordre du jour ne seront pas abordées.
Règles de séance :
Le nombre de personnes (35 membres du CE + les invités) étant élevé, il est impératif de respecter
un peu d’ordre… il est demandé d’éviter au maximum les apartés. Les directeurs souhaitent que les
échanges puissent être constructifs et que les éventuels débats puissent rester sereins même si
parfois les opinions divergent…
Règlement intérieur du conseil regroupé de RPI :
« Le conseil d’école établit son règlement intérieur, et notamment les modalités des délibérations. »
A ce propos, il pourrait être utile qu’un document écrit précise clairement le fonctionnement du conseil regroupé
de RPI. Les directeurs proposeront un tel document qui pourra être validé dans un conseil d’école prochain.
Ce document servirait aussi à préciser le rôle de chacun et serait transmis à titre informatif aux parents
nouvellement élus.
Les directeurs vont aussi réfléchir à planifier sur l’année certaines questions incontournables.
II) projets en cours dans les écoles
– É cole Maternelle Chamoux-sur-Gelon :
– l’achat de livres pour la BCD (effort renouvellement du fonds) se poursuit : 213€ avant Noël.
Un autre achat aura lieu d’ici juin. Merci à Delphine qui couvre et référence ces nouveaux
livres : les heures allouées par le SIEGC à cet effet sont très utiles ! Merci aussi aux DDEN qui
nous apportent chaque année des livres ou jeux pour Noël.
– le projet « chorale » GS-CP-CE1 : voir au paragraphe ci-dessous (en lien avec l’école de
Villard Léger).
– É cole élémentaire Villard-Léger :
L’équipe enseignante de l’école de Villard-Léger tient à remercier vivement les parents d’élèves qui
se rendent disponibles pour tous les projets. Pour chaque activité, il y a toujours plus de parents que
nécessaire.
– remise en place de la bibliothèque (merci aux familles qui ont aidé à l’étiquetage des livres),
– projet ELA : courseton et sensibilisation au handicap. Coût : 65 euros de transport ;
– projet Chambéry : découvrir des lieux culturels.
Partie 1 : le 14 décembre : spectacle au théâtre Charles Dullin, visite de la ville, visite du Château
des Ducs de Savoie.
Coût : spectacle 185 euros.
Une demande de subvention a été faite auprès du Conseil général (itinéraires historiques) : prise en
charge de la visite du château (85 euros par classe) et d’une part du transport (245 euros).
Une demande de subvention a été faite auprès de l’espace Malraux pour la prise en charge d’une
partie du transport.
Partie 2 : le 21 mars : visite des coulisses du théâtre Charles Dullin.
Coût : visite du théâtre gratuite, transport 245 euros.
Une demande de subvention a été faite auprès de l’espace Malraux pour la prise en charge d’une
partie du transport.
– projet « chorale » en lien avec les classes de Grande Section de maternelle. Spectacle le
mardi 2 avril à la salle polyvalente de La Rochette. Douze séances avec M. Nicolas Amet,
dumiste de l’école de musique de Montmélian. Coût 1620 euros pour les séances et 45 euros
pour la location de la salle. Un grand merci à la mairie de La Rochette, ainsi qu’à celle de
Montmélian. La salle est vraiment de qualité.
– gymnase : badminton et activités gymniques en janvier et février. Coût : gratuit, transport pris
en charge par le SIEGC sur un budget supplémentaire, merci au SIEGC.
– cycle natation à Gilly-sur-Isère, six séances. Six parents ont passé l’agrément : merci ! Coût :
657 euros pour le créneau + un MNS, transport pris en charge par le SIEGC avec un budget
supplémentaire.
– événements collectifs : ateliers en période 1, goûter de fin d’année avec mini-concert
d’accordéon, chants et danses le 21 décembre, carnaval le 5 mars.
– journée festive d’accueil des GS au mois de juin : ateliers ludiques et sportifs, pique-nique,
lectures d’albums… Ce temps est apprécié par les éèves de GS et de CP.
– participation à la rencontre d’athlétisme au mois de mai-juin au stade de Chamoux : en
fonction des budgets disponibles. Coût : transport 65 euros.
– É cole élémentaire Chamoux-sur-Gelon :
En novembre-décembre :
* cycle danse pour 5 classes avec Élodie Mareau (coût 2000 €).
* cycle chant pour une classe avec Philippe Fournier (coût 450 €).
Présentation des danses et des chants le vendredi avant les vacances. La séance a été filmée et les
élèves peuvent récupérer le spectacle sur une clé USB.
* cycle Badminton pour deux classes de CM.
* projet ELA (écoles de Chamoux-sur-Gelon) : 4521 € pour l’association ELA.
GV Chamoux et Krav maga : 151 €, Comité des fêtes de Betton-Bettonet 1000 €, mumu-fitness :
381 €, école : 2988 € + 200 euros des parents de Villard-Léger. La directrice de l’école de Chamoux
remercie les associations qui ont accepté de participer au projet.
En janvier-février :
* cycle lutte pour deux classes (CE2 et CE1-CE2)
* cycle handball pour une classe (CE1)
* cycle basket pour une classe (CM1-CM2)
Merci au SIEGC de payer le transport.
En prévision :
* cycle natation en juin,
* rencontre d’athlétisme au stade de Chamoux-sur-Gelon.
III) information sur les actions menées en élémentaire contre le
harcèlement
– En maternelle, la psychologue scolaire et l’infirmière scolaire ont réalisé une intervention auprès
des 4 classes sur les concepts du « corps » et de la « relation à l’autre » . Cette action trouve son
prolongement dans le travail quotidien réalisé dans les classes de maternelle : règles de vie, respect
de soi, respect des autres…)
 Au niveau de l’école élémentaire de Chamoux-sur-Gelon, nous avons mis en place un
protocole de traitement des situations de harcèlement. Ce protocole suit le protocole officiel de
l’éducation nationale. Il est valable pour l’école et le périscolaire.
Points importants de ce protocole :
 échanges d’informations et réponse coordonnée de l’ensemble des adultes de l’école et du
périscolaire
 en fonction de la situation, la directrice de l’école peut informer son IEN et la directrice du
périscolaire peut informer les élus du SIEGC.
 modalités de traitement : révélations des faits, accueil des protagonistes (victime, témoins,
auteur, rencontre avec les parents), équipe éducative pour réfléchir aux mesures de
protections.
Ce protocole a déjà été mis en place cette année pour un groupe d’enfants et les résultats semblent
bons.
Méthode Pikas : nous allons essayer de mettre en place la méthode Pikas (préoccupation partagée).
La gestion du harcèlement se fait de façon horizontale, c’est-à-dire qu’il faut rencontrer les élèves
harceleurs et les amener à trouver des solutions pour que ça se passe mieux pour l’enfant harcelé.
C’est une approche où le harceleur n’est pas puni. En même temps, on soutient l’enfant harcelé et
on le rencontre régulièrement pour faire le point. On peut faire deux ou trois rencontres (phase de
suivi) mais si rien n’évolue, on passe alors à une gestion verticale avec une sanction.
La directrice a mis en place « la causerie du jeudi ». Elle reçoit les élèves pendant le temps de
récréation pour échanger dans la salle du TBI. Quelques problèmes ont déjà été résolus ainsi.
IV) fonctionnement et règles de vie dans la cour de l’élémentaire
de Chamoux sur Gelon
Cette année, nous avons mis en place le conseil des enfants (deux délégués par classe).
Le premier point traité a été le temps de récréation. A la demande du conseil des enfants,
nous avons redéfini les espaces durant la récréation :
– accès à la BCD : jeux, lecture, dessin (sur inscription),
– terrain de sport : répartition des créneaux en fonction des CE/CM, corde à sauter, toupie,
– grande cour : une partie est réservée pour les billes et les toupies, et une partie pour courir.
Les élèves ont le droit d’apporter des jeux, sauf les cartes car les élèves ne font que les échanger.
V) point sur les activités en cours pendant le temps périscolaire :
parole est donnée aux coordinatrices
– Périscolaire maternelle et élémentaire Chamoux-sur-Gelon :
Mise en place d’activités fixes selon le jour de la semaine. Ce n’est pas forcément le souhait des
enfants. Ont été organisés : atelier créatif, une chorale, des olympiades, atelier bracelet, atelier
cirque, cuisine, jeux… Une salle zen a été proposée deux fois par semaine. Un cycle hand aura
peut-être lieu lors de la prochaine période.
– Périscolaire élémentaire Villard-Léger :
La préparation des décors du spectacle de chorale intéresse beaucoup les enfants. Une nouvelle
animatrice, Léa, est arrivée dernièrement. L’atelier cuisine sera remis en place après le spectacle.
Le carnaval du 5 mars est mis en place dès le temps d’accueil du midi. Quand les beaux jours
reviendront, les grands jeux seront remis en place.
 VI) actions de l’APE et du Sou de la maternelle : parole est donnée aux
parents élus qui sont aussi membres des associations du Sou de l’école maternelle ou de
l’APE.
– Sou de l’école maternelle : braderie à Chamousset, qui a rapporté 800 euros. Vente de fromages,
qui a rapporté environ 300 euros. À venir, vente de fruits, les bons seront donnés cette semaine.
L’équipe se réjouit du dynamisme et de la bonne entente des membres. Merci aux parents qui
s’impliquent : l’argent ainsi rapporté sert à 100% à donner du bonheur aux enfants à
l’école (structure de cour, vélos, spectacles, cinéma, sorties diverses, cadeaux de Noël, livres de
BCD, fêtes de Noël et des crêpes…)
– APE des écoles de Chamoux-sur-Gelon et Villard-Léger (élémentaires)
Organisation de la belote ce samedi 16 février. Cet événement est important. Vide-grenier
prévu mi-avril. Action de vente de mugs. Une action qui réunirait les parents et les enfants est
envisagée. Kermesse en projet. Le problème de cette année est qu’il y a un nombre réduit de
bénévoles. Tombola en cours.
 VII) travaux – matériels :
– nouveaux photocopieurs :
De nouveaux photocopieurs ont été mis en place. Les enseignantes de Villard-Léger peinent à
s’habituer, ce qui a provoqué beaucoup de gaspillage ainsi que des erreurs de comptes (de
nombreuses photocopies « noir et blanc » seront facturées sur un compte « couleur » qui risque
d’être bloqué rapidement).
De nombreux problèmes d’internet et de connexion de la photocopieuse surviennent.
En maternelle, le photocopieur est plus rapide et plus performant (au niveau qualité) que l’ancien. La
mise en place de ce nouveau matériel nécessite une adaptation certaine des utilisateurs car les
systèmes sont de plus en plus sophistiqués donc complexes d’utilisation.
– difficultés de connexion :
L’école de Villard-Léger subit des micro-coupures incessantes de la connexion internet depuis le
mois de novembre. Le routeur a été changé le 8 février. A voir si cela fonctionnera.
A Chamoux, l’accès internet était souvent perturbé : la Livebox vient d’être changée. Les écoles sont
aussi perturbées par des micro-coupures de la connexion internet.
– clôture cour de maternelle :
Cette clôture trop basse sur un côté de la cour demeure un point faible de la sécurité des enfants
(risques de fugue). Mme NOVEL, DDEN qui a visité l’école maternelle confirme que cette clôture est
dangereuse et qu’il faut la changer : clôture peu protectrice, ni contre les éventuelles fugues d’enfant,
ni contre les intrusions. Madame BOUVIER annonce que la clôture va être budgétisée.
 VIII) préparation de la rentrée 2019 :
– effectifs prévus :
École maternelle
94 élèves
Écoles élémentaires de Villard-Léger et Chamoux-sur-Gelon
182 élèves
PS MS GS CP CE1 CE2 CM1 CM2
33 29 32 41 35 29 38 39
– fermeture de classe :
Avec un total de 276 élèves, notre RPI ne pouvait pas espérer conserver ses 12 classes (moyenne =
23 enfants par classe). Une fermeture a été décidée en CTSD le 7 février 2019 : le RPI passera à 11
classes (moyenne = 25,09 enfants par classe) et la fermeture de poste se portera sur l’élémentaire
de Chamoux qui passera donc à 5 classes.
Pour les enfants d’élémentaire, il va falloir répartir 182 élèves sur 7 classes soit une moyenne de 26
élèves par classe.
En maternelle, le passage des GS au CP (41 enfants) fait baisser le total des 4 classes. Il semblerait
toutefois que le nombre de petits (nés en 2016) soit plus important que les deux années
précédentes. Il va falloir attendre le mois de mai et les inscriptions pour y voir plus clair.
– répartition des enfants sur les sites et dans les classes :
Des élèves de CE1, environ 8 vont rester sur Villard-Léger. Les familles seront informées de la
répartition au début du mois de juin. Elle sera décidée en Conseil de Maîtres et se fera sur des
critères géographiques et pédagogiques : la priorité étant que les groupes classes fonctionnent et
que les élèves puissent étudier dans les meilleures conditions possibles.
En maternelle, les enfants continueront à être répartis selon le critère d’âge : environ 24 enfants par
classe…
La création du RPI a permis de retarder les fermetures et de conserver des moyennes de classes
plutôt basses. Selon les effectifs prévus, une deuxième classe aurait pu être fermée.
– maintien ou pas du service de transports scolaires pendant le temps méridien ?
La question de l’arrêt de ce service sur le temps de midi se repose à cause des arbitrages régionaux
éventuels (les transports scolaires sont de la compétence de la Région). Il y a un paradoxe entre
d’une part, ce possible arrêt de services collectifs de transport et d’autre part, la volonté affichée de
gestion durable des transports et d’écologie. L’arrêt de ce service pourrait créer des difficultés pour
certaines familles. Le bus est apprécié de tous…il est utile…indispensable !
L’année passée, les élus s’étaient battus de pied ferme pour le maintien du service de bus. Les élus
locaux continueront de défendre ce service du mieux qu’ils peuvent ; ils tiendront la communauté de
l’école au courant sur ce point.
Les parents sont attentifs… et prêts à se mobiliser pour que ce service soit maintenu.
– postes d’AVS-AESH
Cette année, il a été difficile d’avoir toutes les AVS pour nos élèves. La dernière AVS a pris son
poste le lundi 4 février 2019.
À ce jour, nous avons :
– en maternelle Chamoux-sur-Gelon : madame Nicole De Zan,
– en élémentaire Chamoux-sur-Gelon : mesdames Nicole De Zan, Brigitte Veve, Cécile Taze,
Christine Mouche. Sur Chamoux, deux de nos AVS doivent courir entre notre école et la cantine de
Châteauneuf et perdent ainsi du temps et des heures pour accompagner nos élèves. Les
enseignants de l’école apprécient beaucoup le travail des quatre AVS. L’équipe souhaiterait avoir un
droit de regard sur le choix des AVS. Il est certes difficile pour l’Education Nationale de trouver des
AVS : contrats à temps partiels donc rémunération faible.
Certains souhaitent voir évoluer les contrats des AVS vers des contrats de 35 heures avec une vraie
professionnalisation de ce métier… en liant école et périscolaire et /ou centre de loisirs ? Tous
souhaitent aussi que les AVS puissent avoir une formation vraiment adaptée aux différents handicaps
ou difficultés des enfants.
– en élémentaire Villard-Léger : pas d’AVS cette année.
FIN DE LA SEANCE à 19h56

Compte rendu conseil d’école du 12 février 2019 RPI CHX VL